Meilleur guide Suisse
des casinos en ligne

Les casinos fiables

Les sites 100%
légaux et autorisés

Sûr et sécurisé

La configuration des machines à sous

Les configurations des machines à sous peuvent être un sujet vraiment intéressant pour ceux qui y jouent de manière stratégique.

Bien que ce jeu dépende surtout de la chance et du hasard, un peu de stratégie dans la manière de jouer peut parfois faire balancer la chance en faveur du joueur. Il y a une grande variété de machine à sous en ce qui concerne les règles de conception et les règles paramétriques. La configuration d’une machine à sous est spécifiée par la configuration de l’affichage et la configuration de ses bobines.

La configuration des machines à sous

Les configurations des machines à sous sur l’affichage

L’affichage d’une machine à sous montre les résultats des bobines dans des groupes de taches ayant une certaine forme et une disposition.

La configuration de l’affichage peut être définie et modélisée mathématiquement à travers une grille cartésienne d’entiers, où les points se dressent pour les taches de la bobine ; et se met en arrêt en un ensemble fini d’au moins 3 points pouvant être relié par un chemin reliant les points successivement voisins de cet ensemble. La longueur d’une ligne est la cardinalité de cet ensemble.

La plupart des machines à sous ont l’affichage agencé sous forme de grille rectangulaire. Les lignes peuvent être de toute forme et de complexité, et ont toutes sortes de propriétés géométriques et topologiques. Il y a celles horizontale, verticale, oblique, ou même des lignes brisées ou symétriques, des lignes transversales, triangulaire, trapézoïdale, en zigzag, en escalier, ou en double escalier.

La configuration des bobines

Cela concerne la répartition des symboles. Chaque symbole apparaît plusieurs fois sur la bobine. Ensemble, ils remplissent tous les arrêts de la bobine. Le nombre d’arrêts est alors la somme des nombres de cas pour lesquels chaque symbole distinct apparaît sur la bobine.

L’agencement des symboles sur la bobine ne compte pas dans les estimations de probabilité, à l’exception des événements liés aux paylines qui contiennent des arrêts de la même bobine ou d’événements complexes liés à ces paylines non indépendantes. En d’autres termes, pour l’estimation des côtes, généralement on n’a pas besoin de savoir comment les symboles sont disposés sur la bobine, mais le nombre d’instances de chaque symbole sur la bobine et leur nombre total ainsi que le nombre d’arrêts.

La configuration des bobines

Les calculs de probabilité aux machines à sous

Les machines à sous utilisent un processus de sélection aléatoire pour obtenir un ensemble de cotes théoriques. L’aspect « aléatoire » assure que chaque traction est indépendante de toute autre traction, de sorte que les résultats de la traction précédente, et celles d’avant n’ont aucun effet sur l’actuel.

Les chances théoriques sont intégrées dans la conception et le programme de la machine, et il est possible de calculer le pourcentage de paiement exact pour toute machine sur le long terme. Mais notons que ce n’est pas le cas pour les jeux en ligne ou pour les machines à sous vidéo. La probabilité de gagner un gain sur une machine à sous est liée au nombre de bobines et le nombre de symboles sur chaque bobine, or les versions électroniques n’ont pas de bobines proprement dites.